LMS, LXP, LCMS, outil auteur... Comment choisir son équipement learning ?

Benjamin Poucin
·
10/5/22
LMS, LXP, LCMS, SCORM... Qu'est ce que ça veut dire ?

À l’heure actuelle, plusieurs types d’outils et de plateformes sont proposés aux organisations sur le marché du learning. Ils s’adressent notamment aux directions learning ou ressources humaines, aux responsables formations et formateurs de toutes sortes, désireux de digitaliser leurs contenus tout en optimisant la montée en compétences des apprenants. De nombreuses confusions existent - parfois même volontairement entretenues par des acteurs présents sur le marché - entre ces acronymes ressemblants mais pas frères siamois pour autant, dont les frontières ne sont pas toujours étanches et dont les définitions varient. Un vrai pataquès digital. Voici donc quelques points de repères qui, selon nous, peuvent vous aider à y voir plus clair et à faire le bon choix. 

Les différents types d’outils et plateformes learning

Parlons peu mais parlons bien. Avant d’aller plus loin, voici quelques définitions indispensables. 

Le LMS (ou Learning Management System)

C'est le premier type de plateforme learning, dédié à l’apprentissage en ligne, à avoir fait son apparition sur le marché du learning. Les LMS évoluent en permanence, mais sont à l’origine pensés comme des outils de gestion, d’administration et de diffusion des formations. Ces plateformes se focalisent, dans un premier temps, sur l’administrateur pour lui permettre de centraliser et d’organiser automatiquement ses modules de formations, majoritairement en distanciel. Les grandes entreprises en sont munies depuis longtemps, et beaucoup d’autres (y compris les PME et TPE) s’en sont équipées durant la crise sanitaire. L’environnement LMS dispose de nombreuses fonctionnalités clés telles que le stockage, l’organisation et la diffusion des formations, la gestion des inscrits, mais également des modalités d’analyse et de statistiques…

Le LXP (ou Learning Experience Platform)

C' est un type de plateforme eLearning plus récent, qui se destine à l’expérience d’apprentissage et s’adresse directement à l’apprenant. À la manière d’un explorateur, celui-ci devient acteur de son expérience d’apprentissage. La plateforme LXP présente de nombreuses fonctionnalités et se destine particulièrement à la mise en place de différents formats pédagogiques. Ainsi, la gamification, les exercices de mise en situation, le social learning ou la présence d’un espace communautaire illustrent une approche pédagogique ludique et interactive. Mais la carte maîtresse d’une plateforme LXP reste sans aucun doute l’expérimentation d’un apprentissage personnalisé. Elle est soutenue par la génération de data et c’est pour cette raison qu’elle est associée, voire assimilée à de l’Adaptive Learning. En clair, l’utilisation des LXP est pensée pour les apprenants, afin qu’ils se sentent à l’aise et se saisissent de l’outil pour pouvoir piloter leur formation. 

Bon à savoir : le LXP s’apparente au LEP (ou Learning Engagement Platform). Même si l’engagement et l’expérience d’apprentissage sont deux concepts bien distincts, il existe un lien de causalité entre eux (l’engagement est une résultante de l’expérience d’apprentissage). Par souci de simplification, on préfère généralement utiliser le terme LXP. 

Le LCMS (ou Learning Content Management System)

C'est un système qui reprend les fonctionnalités essentielles du LMS (à savoir l’administration et la diffusion de contenus de formation) et les combine à la création de contenus pédagogiques. Cette plateforme est, en quelque sorte, un outil auteur augmenté, à l’instar de la solution Didask. Par ailleurs, le LCMS offrant moins de fonctionnalités qu’un LMS/LXP, il est souvent moins onéreux et complexe à mettre en place. D’une pierre deux coups pour le concepteur et ses apprenants ! 

L'outil (ou solution) auteur(e)

Comme son nom l’indique, l’outil auteur est explicitement dédié à tous ceux qui souhaitent élaborer des modules de formation, de la création à la rédaction en passant par la conception d’activités ou contenus de formation. Le périmètre d’action du concepteur varie énormément d’une solution à l’autre via de simples outils de mise en forme (à l’image de “Powerpoint améliorés), aux outils de création multiformat, jusqu’aux outils intégrant un guidage pédagogique comme c’est le cas pour Didask. Les outils auteurs peuvent être totalement indépendants ou directement intégrés à une plateforme. Ils peuvent être également accessibles en tant qu’extensions d’autres plateformes, notamment grâce au SCORM. 

Et le SCORM dans tout ça ?

Cette appellation (signifiant Shareable Content Object Reference Model) renvoie à une norme ou un format de contenus pédagogiques qui permet de partager, d’échanger et de faire fonctionner ses contenus depuis / grâce à la majorité des plateformes présentes sur le marché du learning. Le SCORM est un élément indispensable lorsque l’on utilise un outil auteur d’une solution X, et que l’on souhaite établir une communication claire et fluide avec un LMS d’une solution Y, par exemple : ils doivent être capables d’interagir et de se comprendre ! 

Bon à savoir : pour aller plus loin sur le potentiel et la place en devenir des outils auteur, nous vous recommandons vivement le dossier outil auteur et UGC de ILDI.


Découvrir la plateforme Didask 

Plateformes learning : comment les choisir ?

LMS, LXP, LCMS … Ces outils se complètent, de par les fonctionnalités qui vous sont proposées et le champ des possibilités qui s’offre à vous, d’où la confusion qui en découle. N’ayons pas peur des mots ! Les LXP sont souvent des LMS améliorés, avec plus ou moins de fonctionnalités “learner centric” (centrés sur l’apprenant), mais le terme sonne plus moderne et enjôleur. Cela dit, la réciproque est tout aussi vraie. 

Alors, comment s’équiper au mieux ? Difficile de répondre à cette question : nous n’avons pas la prétention de détenir la vérité ultime et universelle à ce sujet. Plutôt que de s'attacher aux acronymes étiquetés par les différentes solutions learning, il me semble intéressant de faire le point sur vos besoins essentiels et contraintes :

"Je m’adresse à un grand nombre d’apprenants et je dois diffuser un aussi grand nombre de contenus."

👉 Nous vous suggérons de vous tourner vers les fonctionnalités LMS ou LXP. 

"Je dois créer des contenus et les diffuser à mes apprenants. "

👉 Vous avez besoin d’une solution auteure et d’une solution pour diffuser. Plusieurs options sont possibles, soit un LMS / LXP couplé avec un outil auteur, soit un LCMS. 

"Je suis à la recherche d’une grande variété de formats innovants, comment m’outiller ?"

👉 Un LXP semble une valeur sûre. 

"Je dispose déjà d’un LMS et je souhaite créer des contenus / développer de nouveaux formats."

👉 Nous vous conseillons d’y associer une solution auteure.

"Je dois créer et déployer des contenus, mais je ne dispose pas des ressources nécessaires pour faire tourner ou financer un LMS/LXP."

👉 Le LCMS est une alternative totalement appropriée dans ce type de cas.

"Je dois créer des formations mais je n'ai pas les compétences ou d'ingénieures pédagogique pour le faire"'

👉 Visez une solution auteure (couplé à une plateforme ou en extension) avec un guidage pédagogique intégré tel que nous le faisons avec Didask

"J'ai besoin de digitaliser rapidement mes formations"

👉 Comme pour le point précédent, une solution avec un canevas pédagogique vous permettra d'aller vite en rationalisation vos projets

Bien entendu, les cas ci-dessus ne sont pas exhaustifs, mais les réponses attenantes vous aideront à identifier les fonctionnalités clés nécessaires, et de là, le type de solutions qui semble le plus adapté à vos enjeux de formation. À vous de jouer !

Demander une démo de Didask


Dans la même thématique