E-learning & soft skills font-ils bon ménage ? Cog'X prend la parole

Benjamin Poucin
·
8/10/21
Couple contemplant un coucher de soleil. L'homme symbolise le eLearning, la femme les soft skills. E-learning & soft skills font-ils bon ménage ? Cog'X prend la parole

L’univers des soft skills aurait pour réputation d’être difficile à traiter en digital learning. Mais est-ce vraiment le cas, ou simplement une idée préconçue ? Cog’X, agence de conseil et de formation spécialiste du sujet, a décidé de tester la solution Didask, pour des résultats probants. Envie d’avoir un retour d’expérience concret ? Retrouvez dès maintenant le replay du webinaire «Traiter efficacement les soft skills en digital», en présence de Cog’X !

De nombreux experts utilisent la solution e-learning Didask pour aborder diverses thématiques de formation. C’est le cas des soft skills appliquées aux organisations et au monde du travail, et de Cog’X. Cette agence spécialisée en conseil et formation, partage d’emblée un point commun avec Didask : l’ADN scientifique et les sciences cognitives. Qu’il s’agisse des fameuses compétences transverses ou des aptitudes techniques (vente ou management), le digital learning peut s’avérer redoutablement efficace lorsque l’on mobilise à bon escient les apports des neurosciences et de la psychologie cognitive… À condition de savoir le faire et de disposer des bons outils !  

Qu’est-ce que Cog’X au juste ? Gaëtan de Lavilléon et Paul Brazzolotto vous en disent plus !

Gaëtan de Lavilléon et Paul Brazzolotto, tous deux experts chez Cog’X, rappellent concrètement les missions de l’agence : « Nous allons exploiter les données issues de laboratoires de recherche sur le fonctionnement du cerveau et du comportement humain, pour permettre aux organisations et aux salariés les composant, d’améliorer leur mode de travail et, in fine, de préserver leurs ressources cognitives et sociales ». Ainsi l’agence Cog’X s’intéresse à des sujets qui concernent toutes les situations de travail sans distinction, et d’autres plus complexes :

  • la charge mentale ;
  • le rythme de travail et les temps de récupération ;
  • l’apprentissage ;
  • la collaboration et la prise de décision ;
  • la gestion de l’incertitude ;
  • la créativité ;

Comment l’agence Cog’X s’est-elle téléportée dans le monde de l’e-learning ?

L’objectif de Cog’X ? Permettre aux individus de passer à l’action et de transformer leurs comportements et leurs modes de travail. Ceci passe par une première prise de conscience, et non des moindres : « Comment mon cerveau fonctionne-t-il ? ». À ce titre, Cog’X propose des contenus courts et impactants, mais surtout pas simplistes, comme le souligne Gaëtan de Lavilléon. L’agence élabore des recommandations concrètement applicables, lors de formations en présentiel ou de missions de conseil.

Gaëtan rappelle qu’il est important de se questionner sur la raison d’être des soft skills et qu’elle est devenue sujette à une réelle problématique professionnelle et sociétale. « Pourquoi est-il important de faire des pauses ? Pourquoi est-il important de se comporter de telle façon en réunion ou de réaliser un brainstorming de telle manière ? ».

C’est dans cette optique que l’agence Cog’X a commencé son aventure aux côtés de Didask, afin de diffuser de façon plus large des connaissances essentielles, et de pouvoir répondre aux besoins de ses clients, dans un contexte complexe et secoué.

Quels sont les demandes et challenges des entreprises travaillant avec Cog’X ?

Travaillant essentiellement avec des grands comptes, des administrations publiques et quelques entreprises de taille intermédiaire (ETI), Cog’X couvre divers domaines d’activité tels que le secteur bancaire, culturel, les médias, etc. « L’avantage des compétences transverses, c’est que par définition elles touchent tous les corps de métiers » explique Gaëtan.

À l’heure actuelle, 4 grands parcours ont été conçus par Didask, pour répondre aux besoins de Cog’X :

  • Un parcours sur les compétences d’organisation (gestion du temps, outils numériques, charge mentale) ;
  • Un parcours qui concerne la collaboration (feedbacks, interactions sociales, hiérarchie, régulation et compréhension des émotions) ;
  • Un parcours co-réalisé avec un partenaire de Cog’X centré sur la créativité individuelle et collective ;
  • Un dernier parcours lancé peu de temps après le confinement axé sur le télétravail et la capacité à s’y adapter dans la durée.

Même si de nombreuses thématiques restent atemporelles (management, collaboration entre équipes), le télétravail est devenu un élément majeur et récurrent au sein des entreprises, depuis le début de la crise sanitaire provoquée par la Covid. Selon Gaëtan, elles « ont besoin de choses simples, rapides et qui soient engageantes pour les apprenants. (...) Les dispositifs que l’on présente aujourd’hui semblent répondre à ces attentes, puisque nous proposons des contenus dont le fond est toujours validé d’un point de vue scientifique (evidence-based). Et lorsque l’on parle soft skills, les organisations veulent donner du sens aux recommandations qu’on leur propose, pour s’assurer qu’elles soient bien mises en œuvre ».

Découvrir la solution Didask pour les soft skills


En quoi la solution Didask est-elle pertinente pour traiter la thématique soft skills chez Cog’X ?

Le concept Didask a été créé il y a environ 5 ans. L’objectif ? Appliquer les résultats de la recherche en psychologie cognitive à la pédagogie en ligne

Didask dispose d’un ADN similaire à celui de Cog’X, tant dans l’approche de travail consolidée par la recherche scientifique, que dans la réflexion poussée au cœur de l’univers des sciences cognitives.

Paul Brazzolotto, ingénieur pédagogique chez Cog’X et créateur de contenus de formation sur l’outil auteur Didask, entre dans le vif du sujet : « L’idée c’est de pouvoir reproduire, (avec le format d’apprentissage e-learning Didask) ce que l’on peut faire en formation présentielle, autrement dit un cadre théorique avec un champ de micro-compétences que l’on retransmet. Ça, on peut le faire facilement avec l’outil Didask».

Pour illustrer l’utilisation de l’outil Didask, Paul a souhaité présenter un parcours de formation en lien avec la collaboration d’équipe, conçu il y a quelques années. La structure est la suivante : des chapitres et des modules qui abordent des micro-compétences précises, chaque question faisant l’objet d’une mise en situation réelle de travail.

Ce qui a plu à Paul ? La « procédure » Didask, comme il l’appelle et la simplicité d’utilisation tant pour les concepteurs, que pour les apprenants. « Comme cette procédure se répète, une fois qu’on l’a prise en main c’est très facile de créer des parcours complets. (...) On n’est jamais perdus et on ne doit pas se demander comment on va pouvoir faire apprendre une nouvelle notion. On a vraiment cette architecture claire qui nous guide en fonction des questions. (...) Ce qui est intéressant, c’est qu’on peut également transmettre un message à retenir en allant plus loin sur l’explication du concept (au travers des mises en situation).»

Autre point intéressant dans la méthodologie Didask selon Paul ? L’erreur pertinente, qui va permettre à l’apprenant d’essayer en se trompant ! « L’un des gros problèmes que l’on a quand on veut transmettre des informations sur les soft skills en situation réelle de travail, c’est qu’en général on se retrouve face à des comportements qui ne sont pas toujours les plus adaptés » nous explique Paul.

Cette approche « essai-erreur » suggère la déconstruction d’un grand nombre d’a priori et de fausses croyances. Déconstruire l’idée reçue est l’un des sujets sur lesquels Cog’X intervient lorsque l’on évoque l’efficacité ou la créativité par exemple. En l'occurrence, ce processus fait partie intégrante de changement de comportement chez l’apprenant, d’où l’apprentissage par essai-erreur qui est, selon Gaëtan, un gage d’efficacité. D’ailleurs, une étude réalisée par Cog’X a démontré qu’avec « du e-learning et des approches blended learning, 3 mois plus tard, ⅔ des apprenants ont changé leur comportement »

En conclusion, qu’est-ce que Didask a de si particulier ?

La solution e-learning de Didask n’est pas simplement focalisée sur l’aspect technique. Elle intègre également une véritable démarche pédagogique, pour que n’importe quel expert puisse devenir concepteur de formations e-learning à son tour, simplement et efficacement. En parallèle, son format clair, ludique et pratique impacte durablement l’apprentissage de vos collaborateurs. Ils sont donc capables de mobiliser concrètement les connaissances qui leur ont été transmises, en situation de travail.
L’outil e-learning Didask guide votre réflexion de bout en bout pour transmettre sereinement votre expertise au travers de contenus personnalisés et adaptés aux besoins de vos collaborateurs. La singularité du format Didask ? Se baser sur l’erreur pertinente. Cette réflexion inversée permet à chacun de rester actif dans sa manière d’apprendre.  

Tester la solution Didask

Dans la même thématique