Disdonc Didask

Le blog pour apprendre à apprendre

Newsletter

Apprentissage durable

  1. Mieux former grâce à l'intelligence artificielle : par où commencer ?

    L’intelligence artificielle et l’apprentissage machine ont le vent en poupe, un engouement qui épargne de moins en moins le monde de l’éducation et de la formation. La promesse d’une individualisation plus poussée des parcours d’apprentissage grâce à l'intelligence artificielle amène de nombreux spécialistes des technologies de l’éducation à présenter l’adaptive learning comme l’avenir du secteur.

    Philip Moore

    23/04/2018

  2. Plus connectés, moins concentrés : comment préserver notre attention au travail

    Vous arrive-t-il de recevoir une notification sur votre smartphone alors que vous êtes en réunion ? De perdre le fil de vos pensées lorsque votre voisin de bureau se met à parler au téléphone ? Ou bien, de penser à aller chercher vos enfants alors que vous travaillez sur un dossier ? Ces situations pourtant banales sont le symbole d'une époque où rester concentré est de plus en plus difficile.

  3. 3 raisons de ne plus opposer savoirs et compétences

    Que doit-on apprendre à l'école ? Face à cette question, deux réponses typiques, mais aussi deux langages, deux mondes, qui gagneraient à être réunis. Pour beaucoup, la finalité de l'école est la transmission des savoirs, depuis le professeur vers l'élève, dans le but de garantir à tous un niveau minimum de repères intellectuels et culturels.

    Agathe Leproux

    22/02/2018

  4. Transmettre des compétences : ce qu'en dit la recherche

    Le 10 janvier 2018, le gouvernement français annonce la création du Conseil scientifique de l'Education Nationale. Composés de chercheurs en sciences cognitives, philosophie, sciences de l'éducation, sociologie et économie, il aura pour rôle d'éclairer les futures réformes à venir et de leur assurer un objectif commun, l'efficacité pédagogique.

    Svetlana Meyer

    15/02/2018

  5. Comment éviter l'illusion de maîtrise ?

    Qui n'a pas déjà tenté de mémoriser un cours ou un dossier important en le lisant plusieurs fois de suite jusqu'à ce que “ça rentre” ? Lorsque nous apprenons quelque chose, nous estimons le maîtriser dès que nous "sentons" que nous l'avons en mémoire. Nous nous arrêtons donc, pensant en avoir terminé. Mais quand quelques jours plus tard, l'occasion de mobiliser ce savoir se présente, horreur ! nous n'arrivons pas à nous la remémorer.

    Laure Duchamp

    01/02/2018

  6. Bien mesurer pour bien former, les clefs d'une évaluation réussie

    Mesurer une compétence n'est jamais une mince affaire, et tous ceux qui ont eu à concevoir des tests peuvent en témoigner. Pourtant, nombreux sont les bénéfices qu'apportent une évaluation bien conçue ! S'il est admis qu'elles permettent d'estimer le niveau des apprenants, on sait moins que l'évaluation est aussi une aide précieuse qui améliore l'apprentissage.

    Laure Duchamp

    01/02/2018

  7. L'illusion de maîtrise, un danger pour l'apprentissage

    Nous pensons être de très bons juges en ce qui concerne l'efficacité de nos apprentissages et notre niveau de maîtrise des connaissances. Pourtant, il nous arrive souvent de ne pas être capable de réexpliquer une notion lors d'une conversation alors que nous étions certains d'en maîtriser le sens.

    Laure Duchamp

    18/07/2017

  8. Il n'y a pas d'âge pour apprendre

    “Je suis trop vieux pour apprendre”, beaucoup de personnes ont eu cette réflexion à des périodes charnières de leur vie d'adulte. Mais qu'en est-il vraiment ? Nos capacités d'apprentissage ont-elles vraiment une date de péremption ?

    Alice Latimier

    07/06/2017

  9. Apprendre à apprendre pour mieux se former

    Apprendre à apprendre est un terme à la mode. A l'heure où tout est disponible sur internet, nous voulons former nos collaborateurs à apprendre par eux même. Toutes les stratégies d'apprentissage ne se valant pas, nous voulons leur donner les clefs pour qu'ils guident eux même leur apprentissage de la manière la plus efficace possible.

    Léa Combette

    07/06/2017

Neuromytho

  • Il y a des personnes cerveau gauche et cerveau droit.

    Mytho ! Bravo ! Nous utilisons tous nos deux hémisphères, sans prédominance de l'un sur l'autre. Si certaines fonctions cognitives comme la lecture sont très latéralisées, elles ne permettent pas de définir des généralités sur chaque hémisphère telles que "l'hémisphère droit est le lieu des pensées analytiques et rationnelles".